Amende de 7,5 millions de dollars pour le fonds AmaranthLe ...

Amende de 7,5 millions de dollars pour le fonds AmaranthLe hedge fund Amaranth paiera 7,5 millions de dollars au fisc américain en échange de l'interruption des poursuites à son égard. Le fonds avait été accusé d'avoir manipulé le marché du gaz naturel aux États-Unis, après avoir pris des positions titanesques sur le marché à terme. Le fonds s'était effondré en 2006, après avoir perdu plus de 6,6 milliards de dollars sur le marché. Au départ, les autorités américaines réclamaient 291 millions de dollars à la structure et à ses traders. Il s'agit donc d'une relative victoire pour le fonds, puisque l'amende finale est inférieure aux coûts juridiques engagés pour sa défense. Aucun trader n'a été interdit d'intervention sur le marché, une sanction redoutée par les anciens du hedge funds, qui travaillent désormais pour d'autres structures.Très bonnes récoltes prévues aux États-Unis pour le soja, le maïs et le bléL'enquête du ministère américain de l'Agriculture, l'USDA, sur l'évolution des semis, a créé un appel d'air sur le marché des céréales aux États-Unis. L'USDA, qui a d'ordinaire tendance à surestimer les surfaces plantées puis à réviser ses chiffres à la baisse, a au contraire maintenu toutes ses prévisions. Le blé a touché un plus-bas sur cinq mois à 5,05 dollars le boisseau après la confirmation des surfaces plantées par les agriculteurs américains, et surtout l'état des stocks : à 743 millions de boisseaux, ils sont nettement supérieurs aux projections initiales. La récolte de maïs devrait aussi être meilleure que prévu, avec une production anticipée à 12,76 milliards de boisseaux, en raison de forts rendements. Et, sur le soja, le pays s'oriente vers une production record, avec 3,199 milliards de boisseaux.Bank of New York Mellon rachète une filiale de Llyods Banking Group (LBG)Le groupe bancaire américain Bank of New York Mellon (photo) a racheté pour 235 millions de livres (276 millions d'euros) Insight Invesment, filiale de LBG. Cette société, qui compte parmi ses clients des fonds de pension britanniques et des compagnies d'assurances, apportera 80 milliards de livres (94 milliards d'euros) d'actifs sous gestion. « Avec cet apport, les actifs sous gestion de Bank of New York Mellon dépasseront 1.000 milliards de dollars » (705 milliards d'euros), a précisé le groupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.