Le marché automobile européen continue de plonger

 |   |  163  mots
Les immatriculations de voitures neuves continuent de plonger en Europe. Malgré l'embellie du marché allemand (+ 21,5 %) dopé par les primes à la casse de 2.500 euros, le marché automobile a encore chuté de 18,3 % en février. À l'exception du Luxembourg et de la Pologne, tous les autres pays européens accusent une dégringolade des ventes de véhicules, tels la France (? 13,1 %), le Royaume-Uni (? 22 %), l'Italie (? 24,4 %), l'Espagne (? 49 %).Dans ce contexte, l'allemand Volkswagen, premier constructeur européen, s'en sort logiquement avec les honneurs, grâce notamment à sa nouvelle Golf VI ainsi que sa marque de haut de gamme Audi et son label tchèque à bas coût Skoda. Aiguillonné également par les incitations fiscales outre-Rhin, Ford tire son épingle du jeu avec ses petites Fiesta et Ka.En revanche, ces primes n'empêchent pas Opel (GM) de poursuivre sa descente aux enfers. Daimler et BMW souffrent aussi. Enfin, les constructeurs tricolores chutent davantage que le marché global, en dépit des aides en vigueur dans l'Hexagone. A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :