L'état belge apporte son soutien à KBC

 |   |  174  mots
hier soir, l'état belge a annoncé qu'il allait accorder sa garantie sur des actifs toxiques à risque du bancassureur belge KBC. Lequel KBC avait demandé hier matin la suspension de cotation de son action à la Bourse de Bruxelles, précisant dans un communiqué qu'il le faisait à la suite de « graves rumeurs [qui] ont couru sur les marchés ». La veille, le cours de Bourse avait dévissé de 14,5%. Plusieurs journaux flamands avaient indiqué qu'une troisième opération de sauvetage de l'établissement serait en négociation avec le gouvernement belge et le gouvernement régional de Flandre. C'est donc fait, le gouvernement précisant que le plan « offre une solution aux risques liés aux CDO ». KBC a déjà, par deux fois, bénéficié des aides de l'État depuis le début de la crise : fin octobre par l'État fédéral à hauteur de 3,5 milliards d'euros, puis fin janvier par la région flamande à hauteur de 2 milliards avec une option supplémentaire de 1,5 milliard. G.L.S, avec agences

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :