Patronat et syndicats  : la fin des comptes secrets

 |   |  116  mots
L'affaire de l'UIMM est passée par là. Dans quelques semaines, un décret imposera des règles strictes de présentation et de consolidation des comptes à tous les syndicats professionnels, patronaux comme salariés, confédérations comme fédérations, syndicats locaux ou d'entreprises, soit au total plusieurs dizaines de milliers d'organismes à travers la France. Faute de rendre publique leur comptabilité, les syndicats perdraient leur représentativité.Frédéric Saint-Geours, propulsé en décembre 2007 à la tête de l'UIMM justement après une affaire de versements en liquide, explique, dans une interview à « La Tribune », les priorités de son organisation en cette période de crise. Page 4, éditorial page 6 et grand entretien page 7

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :