Swatch sonne l'heure du rebond du secteur du luxe

+ 12,80 %la valeur du jourLe luxe serait-il sur le point de sortir la tête de l'eau ? Durement touché au même titre que n'importe quel autre bien de consommation, le produit de luxe semble en effet retrouver des couleurs. Le groupe horloger suisse Swatch ne dira pas le contraire. La publication de ses résultats semestriels, vendredi, a même été le catalyseur d'une ruée généralisée sur toutes les valeurs de luxe cotées. Swatch a pourtant annoncé un chiffre d'affaires en repli de 15,3 %, à 2,48 milliards de francs suisses sur la période et un profit net de 301 millions de francs à comparer à 418 millions un an plus tôt. bel optimismeMais les opérateurs ont préféré se focaliser sur les commentaires de la direction du groupe qui fait montre d'un assez bel optimisme : « Le chiffre d'affaires et la marge opérationnelle réalisés en mai et juin montrent une tendance très positive par rapport aux premiers quatre mois de l'année courante, tendance qui est confirmée en juillet et qui se poursuivra dans les mois à venir. » La société suisse est un excellent indicateur avancé de la santé de son secteur, celle-ci étant aussi bien positionnée sur les produits d'entrée de gamme que sur le très grand luxe avec des marques horlogères de renommée mondiale telle que Blancpain. Les spécialistes ne s'y sont d'ailleurs pas trompés : ils se sont littéralement rués sur le titre. LVMH et PPR étaient également de la fête vendredi à la Bourse de Paris, profitant de ce subit engouement. Le groupe de Bernard Arnault bénéficiait certes, parallèlement, de rumeurs selon lesquelles l'homme le plus riche de France souhaiterait faire le ménage dans la structure de ses différents holdings. Il n'empêche, les indications de Swatch viennent confirmer une tendance que la plupart des industriels voient poindre depuis deux mois, à savoir un frémissement de la demande avec toutes les conséquences qu'il implique. P. B.-B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.