Le Smic sera revalorisé de 1,3 %

 |   |  200  mots
ouvoir d'achatCe sera la troisième année consécutive sans « coup de pouce » du gouvernement. Hier, Brice Hortefeux, ministre du Travail, a annoncé que le Smic sera revalorisé au 1er juillet du minimum légal de 1,3 %, lors de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), où siègent les syndicats, le patronat et le gouvernement. Le Smic horaire passera ainsi de 8,71 euros brut à 8,82 euros, et le Smic mensuel de 1.321,02 euros brut à 1.337,70 euros brut.inquiétudeCette hausse du Smic concernera environ 3,4 millions de personnes, dont 2,19 millions dans le secteur privé, hors intérim. Banni depuis l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, le coup de pouce était réclamé par les syndicats aujourd'hui très critiques. « Dans un contexte de crise économique et financière, il y a de quoi s'inquiéter. Des mesures exceptionnelles ont été prises pour les banques et non pour les salariés, il y a de quoi s'en étonner. Le président de la République a dit qu'il était le président du pouvoir d'achat, nous attendons qu'il le prouve vraiment », a indiqué hier Marie-Alice Medeuf-Andrieu, secrétaire confédérale de Force ouvrière. I. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :