Sarkozy, VRP des entreprises tricolores

 |   |  378  mots
« Ce déplacement a un fort contenu diplomatique. Le but n'est pas de signer des contrats », tient à préciser l'entourage du président. Nicolas Sarkozy sera néanmoins accompagné, comme dans la plupart de ses visites, d'une délégation de patrons. Anne Lauvergeon, présidente d'Areva, sera du voyage. Selon plusieurs sources, elle pourrait signer à Kinshasa un protocole d'accord pour explorer des ressources d'uranium dans la province du Katanga, dans le sud de la RDC, en coopération avec un groupe sud-africain. Areva, qui ne nie pas son intérêt pour cette zone, ne confirme pas cette information. Deuxième employeur au Niger, après l'État, Areva vient de signer en janvier un accord pour exploiter le gisement géant d'Imouraren qui sera, en 2012, la deuxième mine d'uranium la plus importante du monde. Un investissement de 1,2 milliard d'euros qui vient parachever deux années de relations tumultueuses sur place, au terme desquelles Areva a perdu son monopole et augmenté de 50 % ses prix d'achat.France Télécome;lécom, qui sera représenté par Marc Renard, directeur Afrique, Moyen-Orient et Asie, pourrait de son côté annoncer l'ouverture de négociations exclusives avec l'État de RDC en vue de l'attribution d'une licence mobile. Présent dans douze pays africains, le groupe français est l'opérateur mobile numéro un ou deux dans sept pays du continent, dont la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Cameroun. Pierre Graff, PDG d'Aéroports de Parise Paris, vient pour sa part consolider son partenariat avec son homologue de Kinshasa. 300 millions de dollars Le pays vient de contracter un prêt de 300 millions de dollars afin de réhabiliter ses aéroports. La délégation est enfin composée de groupes très présents en Afrique, comme Bolloréeacute;, CFAO (filiale de PPR) ou le groupe Somdiaa qui produit et commercialise du sucre et de la farine en Afrique centrale. Vinci, qui construit de nombreuses routes sur place, ou le cimentier Lafarge qui compte 10 usines sur le continent, mais aucune dans les trois pays de la tournée, sont présents aux côtés d'EADS et de Derichebourg, spécialisée dans le recyclage. Rédaction Industrie et Services. marie-caroline lopez

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :