L'astronomie européenne se mobilise

1 mn

Les astronomes européens veulent plus de moyens pour relever les défis scientifiques aussi ambitieux que l'exploration du système solaire, l'étude des ondes gravitationnelles ou des rayons gamma. Soutenu par la Commission européenne et ? en France ? par le CNRS, le réseau Astronet a mobilisé 60 experts pour établir une feuille de route qui hiérarchise les nouveaux équipements nécessaires à la recherche en astrophysique dans les vingt ans à venir.2 milliards d'euros par an « L'Europe dépense aujourd'hui 2 milliards d'euros par an pour l'astronomie. La mise en place de nos recommandations nécessitera une augmentation d'environ 20 % du budget consacré aux grandes infrastructures de recherche », explique Johannes Andersen, président du conseil d'Astronet, qui présentait hier les conclusions des groupes de travail.Ces projets concernent notamment la construction au sol du plus grand télescope optique européen ou le lancement de missions spatiales pour étudier les ondes gravitationnelles issues des trous noirs, les amas de galaxies? Les chercheurs d'Astronet mettent aussi l'accent sur la meilleure utilisation des infrastructures existantes, en particulier un accès amélioré aux équipements informatiques et aux labos. Un effort de vulgarisation est demandé pour susciter des vocations scientifiques. L. P.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.