À chacun sa méthode

1 mn

Certains préfèrent la traduction assistée par ordinateur (TAO). D'autres choisissent des solutions totalement automatiques.Un site d'information sur les salons en Europe proposait le texte suivant : ce salon « est le monde leader de fournitures, de services et de plate-forme d'information pour toutes les technologies et les services utilisés pour faire de matériaux souples ? tous les fournisseurs et participer régulièrement les acheteurs » (sic) ! Voilà ce que les ? mauvais ? moteurs de traduction automatique produisent.C'est pourquoi les professionnels de la traduction préfèrent généralement les solutions dites de « traduction assistée par ordinateur » alias TAO. Le traducteur travaille avec un écran coupé en deux : d'un côté, le texte source, de l'autre, le texte traduit avec, en surbrillance, les incertitudes ou les mots manquants.« Nous avons préféré une solution automatique, car notre corpus de texte est très diversifié. Spécifications techniques, plan qualité ou note d'organisation interne, ce sont essentiellement des documents à diffusion unique, qui ne sont que rarement mis à jour », précise Michael Hoff, traducteur et responsable de l'équipe de traduction de MBDA Missile Systems. S. C.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.