Peugeot-Citroën caracole en tête  du CAC 40

C'est un paradoxe dont les marchés financiers ont le secret. Alors que le secteur automobile n'a jamais été aussi sinistré, la meilleure performance du CAC 40 est enregistrée par l'un de ses fleurons, en l'occurrence PSA. Avec une hausse de plus de 17 % au terme du premier trimestre, le constructeur français caracole en tête de l'indice parisien, bien loin devant le Crédit Agricolegricole, qui avec presque 6 % enregistre la deuxième position du classement. Bien entendu, PSA surclasse aussi largement ses pairs européens et particulièrement un Renault qui accuse une baisse de plus de 14 % de son cours de Bourse sur la période.un modèle simpleAutant dire que le parcours boursier de PSA relève du paranormal. Un phénomène qui trouve cependant des éléments d'explications. Les spécialistes du secteur mettent notamment en avant l'avantage d'un modèle simple, sans participation croisée ni d'exposition à l'international comme c'est le cas pour Renault. En outre, « PSA profite aujourd'hui de son plan industriel qui a consisté à rationaliser, ces dernières années, son outil de production à l'inverse d'un Renault qui est resté sur des objectifs de croissance totalement inadaptés au contexte de crise que connaît désormais le secteur », explique Pierre Nebout, gérant Actions France chez Edmond de Rothschild AM.Au-delà, la bonne performance du titre trouve depuis quelques semaines d'autres éléments d'explications à savoir des rumeurs de rapprochement. Si les noms de BMW ou Mitsubishi ont été avancés, ceux de Renault et Fiat plus récemment évoqués, ont dernièrement participé au surplus de performance boursière de PSA.Gaël Vaut

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.