Longue (dé) marche

Dans le monde aéronautique, la Chine entend bien parvenir rapidement à un statut cohérent avec son rang de troisième puissance économique mondiale. Les informations en provenance de Pékin sur un projet de concentration de l'industrie aéronautique nationale confirment les ambitions des dirigeants chinois dans le domaine de l'aviation commerciale aujourd'hui dominé par les frères ennemis Airbus et Boeing. Après avoir donné la priorité à l'aéronautique militaire, puis au développement d'une industrie spatiale qui a permis à la Chine d'accéder au club très restreint des vols habités, l'accent est mis désormais sur l'aéronautique civile, dont la Chine est le marché le plus prometteur dans les décennies à venir. Certes l'avance technologique et la domination du duo euro-américain sur le segment des grands aéronefs sont telles que la menace chinoise n'est pas immédiate. Pékin s'est fixé comme objectif de faire voler son premier avion de grande taille aux alentours de 2020. Sans compter des retards possibles en cours de développement. Une longue (dé)marche en quelque sorte. Mais Américains et Européens auraient tort de s'endormir sur leurs lauriers actuels car, comme d'autres secteurs industriels avancés comme les télécoms ou l'informatique l'ont appris à leurs dépens, les Chinois apprennent vite. Leur insistance à multiplier les partenariats industriels et les transferts de technologies avec les firmes occidentales témoigne de leur soif de progresser dans les savoir-faire industriels les plus divers. Dans le domaine aéronautique, l'industrie chinoise coopère déjà largement avec Boeing, Airbus et le russe Antonov avec l'intention clairement avouée au printemps dernier par le Conseil d'État (gouvernement) de bâtir une industrie aéronautique civile nationale. Le marché de l'aviation commerciale chinoise est et va rester pour longtemps encore un des plus dynamiques au monde et un avion 100 % chinois produit à des coûts chinois sera un redoutable concurrent pour Airbus et Boeing.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.