La savonnerie Sepa reprise par l'américain Bradford

LE GROUPE FAMILIAL américain Bradford, spécialisé dans la cosmétologie haut de gamme, a été autorisé par le tribunal de commerce de Nancy à reprendre la Sepa de Lunéville (savonnerie-parfumerie), en redressement judiciaire depuis le 4 mars. Bradford, qui emploie 600 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 50 millions de dollars, maintiendra 43 des 97 emplois, investira plus de 10 millions de francs et compte établir une complémentarité avec sa première unité européenne basée en Grande-Bretagne. Son plan se heurte à l'hostilité des salariés, qui lui préféraient l'offre du français Bernard. Sepa produit 38.000 tonnes de savon par an destinées à la cosmétologie de luxe, les chaînes hôtelières et la grande distribution. Elle a vu son chiffre d'affaires passer de 90 à 50 millions de francs en quelques années et accuse un passif de 30 millions. Christian Robischon, à Metz

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.