Missile britannique : Matra favori et confiant

Londres devrait dévoiler dans les heures ou les jours qui viennent le nom du vainqueur de l'appel d'offres pour le futur missile de croisière britannique, le Casom, un marché de 5 milliards à 7 milliards de francs et d'un millier de missiles. Favori : le duo, fraîchement marié dans les missiles, Matra (groupe Lagardère)-British Aerospace. Matra propose une adaptation de son missile Apache, acheté par la France et qui intéresse l'Allemagne. Selon un responsable de Matra, « nous avons neuf chances sur dix de l'emporter, même si l'allemand Dasa a déposé une bonne copie ». Londres, qui a déjà préféré des hélicoptères et des avions de transport américains plutôt qu'européens, aura du mal à choisir un candidat d'outre-Atlantique pour le Casom, entre Hughes General Motors, McDonnell Douglas et Texas Instruments.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.