Salomon Brothers critique Singapore Telecom

 |   |  166  mots
Singapore Telecommunication a pris des risques en investissant 670 millions de dollars (3,3 milliards de francs) dans le monopole public belge Belgacom, estime Salomon Brothers. « Cette prise de participation pose un risque sérieux aux actionnaires », précise la banque d'affaires américaine. Selon celle-ci, cette prise de participation va entraîner une baisse de 22 % des actifs nets. « Le principal effet à court terme va être un affaiblissement substantiel des actifs nets de Singapore Telecom, en raison des éléments incorporels dont va hériter la société », explique Salomon Brothers. Singapore Telecom a acquis 27 % du consortium qui a remporté l'appel d'offres pour le rachat de 49 % de l'opérateur belge. Les autres partenaires du consortium sont Ameritech Corp. (qui détient 37 % des parts), et TeleDanmark (35 %). Le gouvernement belge garde 50,1 % du capital de Belgacom. Le consortium doit verser au total 2,48 milliards de dollars (12,2 milliards de francs) pour ce rachat, qui doit être finalisé d'ici au 21 juin 1996. Cet investissement est le plus important jamais réalisé à l'étranger par Singapore Telecom.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :