"Toyota est le grand constructeur qui progresse le plus"

 |   |  538  mots
Toyota va ravir cette année la place de premier constructeur mondial devant l'américain General Motors, avec 9 millions de véhicules produits. À quoi attribuez-vous ce succès ?- Il sera plus prudent de commenter ces données fin 2006 ! Mais il est vrai que l'entreprise enregistre de bonnes performances dans tous les secteurs d'activité. Il n'y a pas de recette miracle, mais une approche globale établie sur de solides fondations : nous produisons et commercialisons des véhicules de qualité, respectueux de l'environnement, conçus pour un marché local.Quel bilan tirez-vous de l'année 2005 pour Toyota en France ?- Toyota est aujourd'hui la septième marque du marché français. Et surtout, avec 92.000 livraisons et une part de marché de 4,2 %, Toyota est, parmi ces sept constructeurs, celui qui progresse le plus en France. Lexus enregistre également pour sa part une forte hausse avec plus de 26,5 % par rapport à l'année passée. Toyota consolide sa position de leader sur le marché des 4 x 4 grâce au RAV4 et au Land Cruiser, et Corolla Verso devient le deuxième véhicule le plus vendu après Yaris, la "Toyota made in France". Le développement de l'hybride devient prometteur, 2.900 Prius ayant été livrées aux clients et plus de 3.200 commandes enregistrées.Qu'attendez-vous du marché français en 2006 ? Et, dans cet environnement, comment devrait se situer Toyota France ?- Le marché devrait progresser de 1,5 % pour atteindre 2.100.000 unités cette année. Nous devrions poursuivre notre rythme de croissance, aidés en cela par une gamme étendue : une gamme généraliste dont le fleuron est notre nouvelle Yaris, une gamme "spécialiste 4 x 4" avec l'arrivée du nouveau RAV4, une gamme premium Lexus renforcée par le diesel sur l'IS et une gamme hybride en plein développement.L'année 2005 a été particulièrement marquée par des promotions et des guerres des prix en France. Pensez-vous que cela devrait se poursuivre en 2006 ?- La guerre des prix devrait se stabiliser. Il est cependant à craindre que de nouveaux arrivants, ou marques en difficulté, continuent de recourir à ces pratiques.La Prius est aujourd'hui le seul modèle hybride à être produit en grande série. Comment voyez-vous évoluer cette année ce marché en France ?- Prius est désormais accompagnée par le Lexus RX400h. Nous devrions continuer à progresser avec Prius pour atteindre les 5.000 ventes en 2006. Ces ventes sont liées d'une part à la prise de conscience environnementale de l'acheteur mais également aux tensions liées au marché de l'énergie pétrolière.Toyota a décidé de relancer sa marque de luxe Lexus en Europe. Comment expliquez-vous que Lexus, qui séduit les Américains, ne convainque pas encore les Européens ?- La marque Lexus est une marque jeune née en 1989, dont la notoriété est encore faible en Europe. Elle devrait donc, avec l'arrivée du diesel dans la gamme IS, amorcer son développement sur un marché européen plus orienté sur le diesel. Plus généralement, l'offre hybride qui se densifiera sur la gamme Lexus devrait permettre à Lexus de se différencier et constituer ainsi une offre convaincante pour des acheteurs de haut de gamme en Europe.Propos recueillis par Nicole Triouleyre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :