Le gouvernement belge soutient la fusion Suez-GDF

 |   |  60  mots
Le ministre belge des Finances, Didier Reynders, a estimé hier que la fusion Suez-GDF restait " l'hypothèse de travail ", malgré la possibilité d'une OPA sur Suez du Français François Pinault, et qu'il faudrait demander " l'avis " de la Belgique en cas de nouveau scénario. Après les actionnaires français (44 %), les Belges détiennent 20 % du capital de Suez.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :