Marionnaud s'offre un lifting complet

 |   |  416  mots
Marionnaud veut rester dans la course. L'enseigne de parfumeries qui, avec 28 % de part de marché, revendique la place de leader en France tout juste devant Sephora (25 %), s'offre un sérieux lifting.Deux ans après être entré dans le giron du groupe chinois A. S. Watson, le réseau de parfumeries fondé par Marcel Frydman à coups de rachats successifs entend devenir une vraie enseigne. Or, qui dit enseigne dit unité de réseau et cohérence d'image. Toutes choses qui lui faisaient jusqu'ici défaut." Il faut conforter Marionnaud comme l'adresse beauté de référence ", explique Laurence Paganini, ancienne de chez Carrefour entrée il y a dix-huit mois à la direction de l'enseigne. L'enseigne qui aligne 560 magasins en France veut reprendre des parts de marché. " D'ici à 2010, Marionnaud compte afficher 6 % de croissance de chiffre d'affaires par an ", chiffre Laurence Paganini, sans pour autant dévoiler les chiffres clefs de Marionnaud.RELOOKES AUX COULEURS DU NOUVEAU LOGOL'offensive porte d'abord sur les magasins. Hétéroclite, le réseau comprend des boutiques de 35 m2, mais aussi des unités de 1 500 m2. Il sera bientôt unifié par un aménagement unique, adopté dans deux magasins pilotes mi-2007. Une douzaine ont été rénovés depuis, et 300 autres devraient l'être d'ici à 2010. Les 200 restants seront simplement relookés aux couleurs du nouveau logo, tout de mauve, dessiné pour l'occasion.L'année 2008 sera aussi celle de l'adoption d'une nouvelle identité publicitaire. Imaginée par l'agence Publicis Dialog, elle s'appuie sur une signature fédératrice : " Ce qui est unique chez nous, c'est vous. " Marionnaud entend ainsi ratisser plus large. Sa cible inclut certes les femmes qui apprécient les petits conseils de ses 3.346 vendeuses et les soins en cabines dispensés par ses 1.122 esthéticiennes. Mais elle comprend aussi les jeunes femmes rompues au libre-service et les hommes (15 % des porteurs de la carte de fidélité).Marionnaud porte aussi l'effort sur son assortiment. Pour recruter de nouveaux clients, l'enseigne veut " ouvrir de nouveaux segments de marché, dont les produits capillaires, et développer des collaborations avec des grandes marques " . La tâche ne sera pas aisée. Sephora multiplie les opérations lancements sous ses propres marques et profite des griffes de sa maison mère LVMH (Dior, Guerlain, etc.). Marionnaud de son côté espère faire venir ses clients en magasin via des opérations de marketing direct. Le tout à partir de la base de données de sa carte de fidélité qui compte 7,7 millions de porteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :