Bridgestone pessimiste pour l'année 2008

1 mn

Grâce à une augmentation de son chiffre d'affaires à 3.390 milliards de yens (22 milliards d'euros, + 13 %) ainsi qu'à des gains de change apportés par la faiblesse du yen. " Même si les ventes de pneus ont stagné au Japon, le chiffre d'affaires y a augmenté de 9 % grâce à des produits à plus grande valeur ajoutée ", souligne le groupe. Lemanufacturier est également monté en gamme en Amérique du Nord comme en Europe.Pour l'année en cours, Bridgestone se montre plus pessimiste. S'il table sur une nouvelle progression de ses ventes de pneus (+ 5 %), il s'attend à un repli de 31 % de son bénéfice net. Les incertitudes sur la conjoncture économique mondiale, notamment au Japon ou aux États-Unis, et la vigueur retrouvée du yen pèseront sur les résultats, tout comme la hausse du coût des matières premières et de l'énergie, explique le manufacturier, qui jouittoutefois d'un outil industriel très compétitif.NUMERO UN MONDIAL La semaine dernière, Michelin avait annoncé un résultat net 2007 de 774 millions d'euros (+ 35 %) pour un chiffre d'affaires de 16,9 milliards (+ 3 %), des chiffres inférieurs à ceux de son rival nippon, incontestable numéro un mondial du pneumatique aujourd'hui. En revanche, la firme auvergnate envisage une progression des marges cette année, " sauf détérioration marquée de l'environnement " . L'américain Goodyear, troisième fabricant mondial de pneus au taux de change actuel, est pour sa part sorti du rouge l'an dernier avec un bénéfice net de 602 millions de dollars (420 millions d'euros). Le volume des ventes ressortait à 19,6 milliards de dollars (13,5 milliards d'euros, + 5 %).

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.