Publicité en hausse pour la presse écrite

 |  | 178 mots
Les recettes publicitaires de la presse ont progressé de 9,1 % au premier semestre, pour totaliser 2,3 milliards d'euros, selon une étude publiée lundi par Yacast. La presse magazine, qui voit son chiffre d'affaires publicitaire brut progresser de 3,4 % à 1,4 milliard d'euros, fait moins bien que la presse quotidienne (+ 19,4 %, à 904,7 millions d'euros). Ce bon résultat est principalement dû au dynamisme de la presse quotidienne gratuite, dont les recettes font un bond de 38,1 % en valeur et de 18,7 % en volume (nombre de pages de publicité). Ainsi, les deux derniers-nés des quotidiens gratuits, Direct Soir et Direct Matin, ont respectivement dégagé 24 et 26 millions d'euros brut de recettes publicitaires (+ 53 % et + 74 %), soit au total l'équivalent des recettes publicitaires de Libération ou des Échos. Les titres payants de la presse quotidienne nationale ont enregistré pour leur part une hausse de leurs recettes de 15,1 % en valeur, mais une baisse de 5,3 % en volume, précise l'étude. En détail, le podium en presse quotidienne revient au GIE PQR66 (presse régionale), avec 223 millions d'euros investis (+ 30 %), au Figaro (121 millions d'euros, - 2 %) et au Monde (109 millions d'euros, + 6 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :