Grève à Cegelec pour partager la plus-value de la vente

 |   |  60  mots
Des arrêts de travail ont touché hier l'entreprise d'ingénierie électrique Cegelec, à l'appel de l'intersyndicale (CGT-CFTC-CFDT-CFE-CGC-FO et Union des travailleurs guyanais) qui réclame une part de la " plus-value de 1 milliard " d'euros liée à la vente prévue au fonds Qatari Diar. Ce dernier aurait proposé entre 1,7 et 1,8 milliard d'euros à LBO France qui avait racheté Cegelec en 2006 pour 1,1 milliard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :