Time Warner pourrait sacrifier 1 milliard de dollars

 |  | 186 mots
L'Internet gratuit va coûter cher à Time Warner. Sa filiale AOL, qui veut offrir gracieusement des connexions Internet pour regagner en audience et donc en publicité, va sacrifier près d'1 milliard de dollars de bénéfice d'exploitation d'ici à 2009, selon le Wall Street Journal.À terme, le géant des médias américain espère que les recettes publicitaires compenseront le manque à gagner. Au total, les revenus d'AOL baisseront de 18,3% d'ici 2008 à 4,9 milliards avant de remonter l'année suivante et d'atteindre 5,3 milliards en 2009, affirme le quotidien anglo-saxon.Les revenus des abonnements Internet, en érosion depuis plusieurs années, se réduiront ainsi de moitié aux États-Unis, pour tomber à 800 millions de dollars en 2009. Entre 2006 et 2009, le nombre d'abonnés devrait passer de 18,6 millions à un peu plus de 6 millions.Toujours selon des sources internes, la marge d'exploitation de la branche publicité atteindra 42% en 2009, contre 17% cette année. Enfin, le groupe espère réduire ses dépenses marketing d'un milliard de dollars. Le projet d'Internet gratuit a été initié par Jeff Bewkes, directeur général adjoint, qui devrait succéder au directeur général Richard Parsons.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :