Des dirigeants victimes du subprime chez CIBC

Canadian Imperial Bank of Commerce, CIBC, la banque canadienne aujourd'hui la plus mal en point du point de vue du cours de Bourse, a annoncé la démission de son patron de la banque d'investissement et du directeur des risques. Ces départs, comme dans un certain nombre d'autres grandes banques américaines et européennes, sont liés à l'annonce de 3 milliards de dollars canadiens de dépréciations d'actifs (2 milliards d'euros) liés à la crise des subprimes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.