La supervision bancaire allemande gagne en clarté

1 mn

La supervision bancaire restera partagée entre deux autorités distinctes en Allemagne, mais elle devrait gagner en transparence. Après des mois de discussions, la banque fédérale (Bundesbank) et l'autorité des marchés financiers, la BaFin, se sont entendues sur un partage clair de leurs responsabilités. Il s'agit d'éviter à l'avenir que des missions de surveillance soient menées en doublon. Selon les termes de l'accord, la BaFin conserve sa mission de tutelle bancaire, comprenant l'octroi et le retrait des licences ou la mise à pied de dirigeants. La Bundesbank va s'occuper de la surveillance au jour le jour des établissements de crédit. Elle mènera des entretiens de routine avec ces derniers, en vue d'évaluer en particulier les systèmes de gestion de risque. La BaFin pourra mener des enquêtes complémentaires dans des cas qui le justifieront. Les fédérations des trois secteurs bancaires (banques publiques, privées et coopératives) ont salué l'accord. L'actuel dispositif n'avait pas été capable de détecter les récents sinistres liés au " subprime " causés par l'IKB et SachsenLB.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.