La recherche temps réel, défi de Google

 |   |  188  mots
Les premières images des attentats de Bombay en 2008 ? Sur Twitter. Les détails du tremblement de terre de Chengdu ? Même chose. Le site de micro-blogging où l'internaute publie des messages de 140 signes ne sert pas seulement à véhiculer des états d'âme inutiles. C'est aussi un vecteur d'information. Une réalité qui n'a pas échappé à Google. Pour éviter que cette nouvelle source d'information ne lui échappe, le géant de la recherche sur Internet, qui a l'ambition d'être la porte d'entrée du Web, a conclu (comme Microsoft) un accord avec Twitter en octobre. Objectif : indexer les centaines de millions de messages dans son moteur de recherche. « Notre moteur de recherche en temps réel vous permet de découvrir les informations au moment où elles se produisent, même si elles ne font pas encore partie des histoires les plus populaires de la journée », indiquait le blog officiel de Google début décembre. L'enjeu est tel pour Google que ce dernier a accepté de payer Twitter pour indexer ces données. Un geste qu'a toujours refusé le moteur de recherche. S. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :