La dette publique française, elle monte, elle monte...

 |   |  221  mots
La dette de la France a encore augmenté un peu plus au premier trimestre 2013: +1,5 point. Elle s\'établit désormais à 91,7% du Produit intérieur brut (PIB) selon les statistiques publiées vendredi par l\'Insee. La dette publique de la France a augmenté de 36,5 milliards d\'euros au premier trimestre pour atteindre 1.870,3 milliards fin mars. La dette publique au sens de Maastricht inclut celles des administrations de sécurité sociale (212,7 milliards fin mars), des administrations publiques locales (170,5 milliards) et des organismes divers d\'administration centrale (9,9 milliards).Une tendance de fondLa dette de l\'Etat a augmenté tandis que l\'endettement des administrations publiques locales a diminué. De plus, la dette nette des administrations publiques s\'élevait à 1.697,1 milliards d\'euros fin mars, soit 83,3% du PIB, contre 82,4% fin 2012, en progression de 21,9 milliards sur trois mois, ajoute l\'Insee.Depuis plus de trente ans, la dette publique de la France a fortement augmenté. L\'évolution sur dix-huit ans est  visible sur ce graphique réalisé par l\'Insee:Pour pouvoir comparer les données entre les pays européens, l\'Union européenne fait son propre calcul des dettes nationales, dont le résultat est ici appelé \"dette de Maastricht\".Entre décembre 2011 et fin mars 2012, la dette publique de la France avait déjà nettement augmenté, gagnant 72,4 milliards d\'euro

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :