les négociations salariales évoluent lentement

Après une séance houleuse le 21 septembre, les négociations annuelles obligatoires (NAO) pour les salaires 2011 ont repris jeudi matin. La direction a soumis une nouvelle offre : au lieu d'une augmentation générale de 0,6 %, elle propose désormais une somme de 400 euros par an pour tous les salariés gagnant moins de 45.000 euros annuels bruts. « Inacceptable », réagit le premier syndicat de BNP Paribas, le SNB/CFE CGC, qui réclame une enveloppe identique à l'année dernière et une disposition moins restrictive. Une ligne partagée par la CFDT. La CFTC, FO et la CGT ont, en revanche, adopté une position plus nuancée, accueillant « favorablement » les propositions complémentaires, notamment sur la question du salaire minimum des cadres seniors. Prochaine réunion le 15 octobre. A. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.