À Zermatt, la neige sera israélienne

 |  | 129 mots
Lecture 1 min.
?PAYS éMERGENTSUne entreprise israélienne a percé sur un marché pour le moins original pour un pays chaud : la neige artificielle. IDE, une filiale d'Israel Chemicals et de Delek, deux gros groupes, chimique et pétrolier, vient de remporter des contrats auprès des stations de ski autrichienne et suisse de Pitztal et Zermatt (photo). Cette société est parvenue à utiliser la technologie qu'elle a développée notamment pour le dessalement de l'eau de mer dans la fabrication de la poudreuse. L'équipement, d'un coût de 3 millions de dollars l'unité, est capable de produire 35.000 m3 de neige par jour. Avec le réchauffement climatique, le marché de la neige artificielle dans le monde devrait connaître un véritable boom et atteindre 1 milliard de dollars par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :