Bordeaux, maître en sa demeure

 |   |  394  mots
Le stade Chaban-Delmas ne possède ni douves ni meurtrières. Encore moins de pont-levis. Pourtant, depuis plusieurs semaines, l'enceinte girondine ressemble à une forteresse imprenable. Voilà trente-neuf matchs que les Bordelais n'ont plus perdu en championnat dans leur basse-cour. De quoi décourager les assaillants les plus valeureux. Les troupes monégasques peuvent en témoigner. Venus ce week-end avec de réelles ambitions, les hommes de la Principauté se sont cassé les dents sur la muraille bordelaise. Comme tous les autres. L'étroitesse du score (1-0) n'enlève rien à la domination des champions de France, qui ont à nouveau livré une prestation de haute volée. « Je suis très satisfait de la victoire et de la manière dont on l'a obtenue, jubile Laurent Blanc. On s'est créé dix-sept occasions de buts. On produit énormément de jeu. Ça me fait vraiment très plaisir. » À l'instar du « Président », les fans girondins sont aux anges depuis le début de la saison. Six matchs à domicile pour autant de victoires, quatorze buts inscrits et un seul encaissé, leur équipe marche sur l'eau. « Devant notre public, on est très costaud, reconnaît le capitaine Alou Diarra. On se sent extrêmement forts. On essaie de pousser l'adversaire à la faute en lui mettant beaucoup de pression. C'est pour ça qu'on a autant de résultat. On a aussi un peu de réussite. En tout cas, il faut garder cet état d'esprit. C'est ce qui fera peut-être la différence en fin de championnat. »« super bilan »Après deux défaites d'affilée à l'extérieur (à Saint-Étienne et Auxerre), les Bordelais ont profité de leur retour en Aquitaine pour se relancer. « On a remis les choses en place après ces deux revers. Ça nous a fait du bien. On continue à rester solides à la maison », apprécie le défenseur Mickaël Ciani. « On a un super bilan à domicile, renchérit Marc Planus, son compère de l'axe central. J'espère que maintenant on va mieux gérer nos fins de matchs. C'est ce que font les très grandes équipes. On n'y est pas encore mais on essaie de s'en inspirer. » Prochaine source d'inspiration : le Bayern Munich demain soir. Avec en point de mire, une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Alexandre Jaquin avec Olivier Schwarz, à Bordeaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :