Bourse de Varsovie : une introduction à 303 millions d'euros

 |   |  258  mots
« Un triomphe pour la détention par le citoyen. » Le Trésor polonais s'est félicité vendredi du succès de la privatisation partielle de la Bourse de Varsovie. Les particuliers n'ont pas manqué à l'appel, alors qu'ils ont été quelque 323.000 a souscrire à l'offre d'actions qui leur étaient proposées au prix unitaire de 43 zlotys. Et pour les récompenser, l'état polonais a décidé de leur allouer non plus 25 % mais 30 % des 26,8 millions de titres offerts dans le cadre de cette introduction en Bourse. Quand aux investisseurs institutionnels, pour qui le prix a été relevé à 46 zlotys, ils seront très probablement frustrés : leur demande a été supérieure de 25 fois à l'offre. Les introductions en Bourse d'entreprises de marché sont devenus événements rares. La dernière en date, celle du Chicago Board Options Exchange (première Bourse d'options aux états-Unis) a eu lieu le 15 juin dernier, après des années de sevrage. Au total, l'état polonais, qui cédait 64 % du capital de l'opérateur boursier, est parvenu à lever 1,2 milliard de zlotys, soit 304 millions d'euros. Ces dernières semaines, les dirigeants de la Bourse de Varsovie ont multiplié les rendez-vous avec des investisseurs potentiels en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord. Pour Aleksander Grad, ministre du Trésor, le taux de souscription est « une preuve supplémentaire que la Pologne, comme l'économie polonaise, sont favorablement perçues ». Reste maintenant l'étape de la cotation. Les titres réservés seront attribués jeudi, pour une première cotation en Bourse le 9 novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :