Au départ de son usine à Ingol- stadt, Audi loue ses modèles...

Un autotour en BavièreEt pour vous, ce sera 8 ou 12 cylindres ? Quand un constructeur automobile fait de la promotion touristique, les chevaux sont lâchés. Dans son programme Audi Driving Experience, au départ d'Ingolstadt, la marque aux anneaux propose quatre circuits en Bavière et dans les régions voisines, Autriche et le nord de l'Italie. Par exemple, pour 1.100 euros, le client prend le volant du modèle de son choix sur trois jours, et se voit offrir les repas et les nuits en hôtel quatre étoiles. Le road-book, bien écrit, regorge d'informations utiles : les étapes sont sélectionnées en fonction de leur intérêt gastronomique. Dans les châteaux étoilés Michelin, l'accueil est charmant. Seul inconvénient, le service n'existe qu'en langue allemande.Au premier matin à Ingolstadt, le client est attendu au Forum Audi, musée-restaurant où la marque célèbre ses 100 ans d'histoire. Après une visite de l'usine, où sont assemblées les A3 et A4, un aimable vendeur vous remet les clés d'une voiture presque neuve. Nous retenons un coupé TTS, pour rouler discret. Un gros turbo mais une carrosserie compacte pour visiter les fameuses villes médiévales des environs. Bonus réjouissant, « il n'est pas obligatoire de suivre le road-book à la lettre ». En clair, le kilométrage est illimité et un petit extra nocturne sera possible sur l'autoroute pour tester la tenue de cap des quatre roues motrices. Prise en main attentive, coup d'?il amusé à la liste des options (un tiers du prix du modèle d'essai), au graphisme en trois dimensions du GPS, et direction Nuremberg, pour commencer. Dans la maison natale d'Albrecht Dürer, le terme « dessin » retrouve son sens noble, mais nous sommes obsédés par la mécanique et reprenons l'autoroute vers Ratisbonne : un pont de pierre médiéval sur le Danube, une cathédrale sur un ancien camp romain. Route romantiqueAprès la nuit au château, à Wernberg, et un dîner gastronomique (asperges, poisson à la plancha, vins blancs régionaux), le programme continue à Bayreuth, ville du compositeur Richard Wagner. À Bamberg, l'ancien hôtel de ville semble tenir en équilibre sur un pont. Sa décoration associe une façade gothique à une autre, aussi belle, à colombages. Suivent une série de villages médiévaux sur la route romantique, Rothenburg, Dinkelsbühl et Füssen. Belle succession de virages jusqu'au pied des Alpes autrichiennes, avant le retour (très) rapide vers Ingolstadt. Mille kilomètres en trois jours. Avec ces sportives, on a toujours envie de rallonger le parcours?Olivier Mirguet

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.