Vers un standard unique pour les véhicules électriques

 |   |  298  mots
Créer un standard international pour les branchements destinés à recharger les voitures tout électriques, tel est le défi qu'ont tenté de relever, voilà quelques jours à Tel-Aviv, 1.200 représentants des secteurs public et privé venus de 70 pays, rassemblés à l'occasion d'une réunion de la Commission internationale électrotechnique. Le sujet peut paraître technique. Mais l'enjeu est des plus concrets. Il s'agit de savoir si un jour un automobiliste à bord d'un véhicule électrique voulant rallier l'Italie depuis la Grande-Bretagne ou la Scandinavie ne devra pas s'équiper de toutes sortes de convertisseurs pour ne pas tomber en panne.partenariat avec renault« Actuellement, il faut se munir d'adaptateurs pour brancher un même appareil électrique d'un pays à l'autre. C'est pour éviter ce genre de tracas que nous allons tenter de constituer un modèle unifié qui permettrait de rendre interchangeables tous les composants des voitures électriques », explique Ziva Patir, une responsable de Better Place.Cette société israélo-américaine est concernée au premier chef. Elle est en effet associée avec Renault pour la mise en circulation d'ici deux ans de voitures électriques en Israël et au Danemark. Better Place doit notamment concevoir et installer un réseau de points de recharge et d'échange de batteries dans ces deux petits pays, qui vont servir de test.« Pour ce qui nous concerne, nous n'avons pas besoin dans un premier temps d'un standard international avant de nous lancer dans notre opération », souligne Ziva Patir en évoquant l'isolement d'Israël au Moyen-Orient et l'absence de projet comparable chez les pays de la région. Elle admet par ailleurs que cela risque de prendre plusieurs années pour parvenir à un consensus parmi, notamment, les producteurs de batteries ou les installations de recharge.Pascal Lacorie, à Tel-Avivénergie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :