Un label Novethic pour promouvoir les fonds ISR

 |  | 694 mots
Lecture 3 min.
vestissement socialement responsablePour acheter un vin bio, le consommateur fait confiance au label AB (agriculture biologique) affiché sur la bouteille. Pour sélectionner un fonds d'investissement socialement responsable (ISR), l'investisseur pourra désormais vérifier sa labellisation par le centre de recherche Novethic. « L'enjeu est de faciliter la distribution de ces produits auprès du grand public », indique Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice générale de Novethic. Les particuliers ne représentaient plus qu'un quart du marché ISR en 2008, contre un tiers en 2007 ; l'essentiel des 30 milliards d'euros d'encours enregistrés en juin 2009 provenait des institutionnels. D'après Novethic, cette situation est due au manque de transparence et de pédagogie sur le fonctionnement des fonds ISR. L'instauration d'un label oblige les sociétés de gestion à faire des efforts dans ce sens. Elles doivent notamment mettre à la disposition du client un maximum de données extrafinancières sur leur site Internet et dans le reporting du fonds.Pour son premier millésime, le label Novethic a été attribué à 92 fonds socialement responsables sur 120 qui ont postulé. Dexia Asset Management, avec 22 fonds, et Natixis Asset Management, avec 14 fonds, toutes catégories confondues, arrivent en tête des sociétés de gestion les plus distinguées (voir tableau). Elles ont obtenu la labellisation de l'ensemble de leur gamme ISR commercialisée en France. une absence remarquéeÀ l'inverse, l'absence de Crédit Agricolegricole Asset Management (CAAM) est remarquée. « Nous n'avons pas présenté de fonds ISR à la labellisation, car nous menons actuellement une réflexion en interne en vue d'élaborer un nouveau protocole ISR», explique Michèle Jardin, directeur général d'IDEAM, filiale de CAAM dédiée à l'investissement responsable. Cette réflexion coïncide avec le rapprochement de la société avec Société Généralecute; Générale Asset Management.D'autres ont choisi une démarche progressive. « Cette année, nous avons présenté trois fonds qui ont chacun reçu le label. Nous projetons d'étendre cette labellisation à l'ensemble de nos produits commercialisés en France », indique Éric Borremans, en charge de l'investissement responsable et durable chez BNP Paribas Asset Management. Ce dernier visait avant tout la mention « indicateurs ESG (environnement, social et gouvernance) », distinction suprême. « Cette mention récompense le reporting de deux fonds actions ISR qui sont parmi les rares à quantifier, de manière lisible pour le grand public, la valeur ajoutée extrafinancière de nos investissements, précise Éric Borremans. À terme, nous souhaitons étendre ce type de reporting innovant à l'ensemble de notre gamme ISR. » Des sociétés de gestion plus modestes comme Mandarine Gestion, La Financière de Champlain ou encore La Financière Responsable figurent parmi les maisons « labellisées ».Certains acteurs qui n'ont pas été distingués cette année s'étonnent de constater que des fonds créés il y a seulement quelques mois, ou qui s'adressent essentiellement aux institutionnels, ont été labellisés. D'autres craignent que leur gestion ISR ne soit pas à l'avenir reconnue par Novethic car trop spécialisée. Ainsi, les gestions thématiques exclusives, traitant d'un seul thème ESG, ne seront jamais labellisées. Par exemple, il exclut de son périmètre les « fonds verts » qui ne prendraient pas en compte les aspects sociaux et la gouvernance d'entreprise dans leur processus de gestion.Enfin, toutes les sociétés de gestion présentes dans l'ISR attendent désormais la rénovation, à l'initiative de l'AFG, du code de transparence européen créé en 2004 par l'Eurosif. Alors qu'il n'avait pas connu jusqu'à présent un grand succès, il devrait bénéficier de la volonté aujourd'hui affichée par les grandes sociétés de renforcer leurs stratégies commerciales à destination du grand public. adhésion au codeAinsi, un grand nombre de fonds ISR pourrait adhérer au nouveau code dans les prochains mois. Le label ne devrait pas en souffrir, les deux certificats se présentant comme complémentaires : le code offrant une dimension européenne, le label imposant des exigences et un contrôle plus pointus. Novethic envisage d'ailleurs de rendre à terme obligatoire l'adhésion au code pour être candidat à sa labellisation. Ludivine Garnaud

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :