Séisme japonais : vers la perte d'un million de voitures

 |   |  281  mots
La catastrophe au Japon devrait réduire les ventes de près d'un million de voitures dans le monde, selon l'institut américain CAR (Center of Automobile Research). Toyota aura à lui seul perdu 260.000 véhicules en production entre le 14 mars et le 8 avril. Soit plus de 8 % de sa prévision de production pour 2011 dans l'archipel. Et le premier constructeur mondial, qui risque de perdre sa couronne au profit de GM cette année, affirme qu'il ne reprendra pas la semaine prochaine sa production au Japon, où presque tous ses sites sont arrêtés. Honda ne compte pas redémarrer avant lundi prochain, à des cadences inférieures de moitié à la moyenne. Nissan assure certes qu'il renouera avec une production normale à la mi-avril. Mais les experts demeurent sceptiques. « Il ne faut pas s'attendre à la reprise d'une production normale avant plusieurs mois », explique l'agence de notation Moody's, qui pourrait réduire au passage la note de la dette de Toyota. La Deutsche Bank a d'ailleurs révisé en baisse de 84 % sa prévision de bénéfice d'exploitation pour Toyota sur l'année fiscale achevée le 31 mars.Perturbations hors JaponLa production des constructeurs japonais est aussi, désormais, perturbée hors de l'archipel. Honda va diviser par deux ses cadences à Swindon (3.000 personnes), au Royaume-Uni, à partir du 11 avril, faute de pièces en provenance du Japon. Il diminuera aussi la voilure en Inde à compter du mois de mai. Toyota a averti de son côté que la perturbation des approvisionnements risquait d'interrompre courant avril le fonctionnement de ses usines nord-américaines. Par manque de composants « made in Japan », GM, Ford, Chrysler, Renault, PSA ont également subi des baisses de production. A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :