La rigueur se rapproche

 |   |  163  mots
Dans un entretien accordé au « Handelsblatt », le ministre des Finances fédéral Wolfgang Schäuble a annoncé ce mardi que « désormais, des mesures strictes d'économies et la réduction de la dette étaient à l'ordre du jour». Selon lui, le gouvernement va entamer dès l'an prochain la consolidation budgétaire afin de satisfaire à l'obligation constitutionnelle de ramener d'ici à 2016 le déficit fédéral à 0,35 % du PIB, contre 3,3 % prévu cette année. « Il n'y a aucune marge d'interprétation à cela », a-t-il prévenu, rappelant qu'une telle consolidation signifie des économies de l'ordre de 10 milliards d'euros par an pendant cinq ans. S'il n'entend cependant pas réduire les prestations sociales comme les retraites ou l'assurance chômage, Wolfgang Schäuble a déjà prévenu que les budgets des ministères seraient réduits et que toutes les subventions seraient examinées. Il a ajouté qu'il voyait également des possibilités d'économies dans le système de santé. R. G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :