12 milliards collectés sur les Livrets A du Crédit Agricole

 |   |  365  mots
Lors de la première conférence de presse de la nouvelle équipe à la tête de la Fédération nationale du Crédit Agricolegricole, organe politique des 39 caisses régionales du groupe, les grands mots ont été sortis pour évoquer le bilan du Livret A en 2009 : « Après 40 ans d'injustice » sur « la cause historique que représente le financement du logement social pour le Crédit Agricolegricole », les caisses régionales se sont adjugées 47 % de part de marché des Livrets A ouverts en 2009, après la généralisation de la distribution de ce produit d'épargne. Pour Philippe Brassac, secrétaire général de la FNCA, « si nous n'avions pas été là, la collecte pour le financement social aurait été inférieure de 12 milliards d'euros ». L'argument de la banque repose sur l'idée que le « siphonnage » des fonds du Livret A ne s'est pas opéré là où on l'attendait. Le secrétaire général indique que 94 % des 12,3 milliards d'euros collectés par la banque étaient déjà dans les comptes des caisses, placés sur des comptes à terme ou d'autres livrets. Si les transferts ont été marginaux, les caisses affirment en revanche que l'an dernier, en raison de l'évolution des taux, « l'encours d'assurance vie des réseaux historiques a été gonflé de plus de 10 milliards d'euros au détriment du Livret A, représentant le montant perdu pour le logement social ».Toujours combattante sur le sujet, la Fédération, par la voix de son directeur général Bertrand Corbeau, affirme qu'avec « le système de péréquation existant, nous avons même fourni 7 milliards d'euros de liquidités à nos concurrents ». La réglementation prévoit que les fonds d'épargne de la Caisse des Dépôts centralisent 160 milliards d'euros de Livret A. En cas de surcollecte (ce qui a été le cas en 2009 avec un encours à près de 185 milliards d'euros), le solde est réparti entre les différents acteurs, en fonction de leur poids en stock et de leur contribution en flux. Sur les 13 milliards collectés depuis janvier 2009, la banque verte en a récupéré 6 milliards. G.L.S

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :