Le cas des travailleurs âgés au chômage en suspens

La réforme des retraites vient percuter de plein fouet la situation des bénéficiaires de l'Allocation équivalent retraite (AER). Jeudi, lors d'un point d'étape sur la politique de l'emploi, le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, a indiqué que les chômeurs qui ont assez cotisé pour une retraite à taux plein, mais ne peuvent pas la liquider faute d'avoir 60 ans, auront une « prolongation » de leur allocation « pour aller jusqu'à 62 ans sans être pénalisés ». Il confirmait en quelque sorte ce qu'avait clairement indiqué le Premier ministre voilà un mois. Le 9 septembre, François Fillon annonçait, dans le cadre du projet de réforme des retraites, que le gouvernement allait mettre en place un système pérenne équivalent à l'AER. Supprimée à compter du début 2009, l'allocation avait été rétablie provisoirement pour 2009, puis pour 2010, face à la crise. Il est en effet prévu qu'elle soit supprimée à compter du 1er janvier 2011, au grand dam des syndicats, Force ouvrière en tête.Son secrétaire général, Jean-Claude Mailly, a d'ailleurs écrit la semaine dernière à Nicolas Sarkozy pour demander le maintien en 2011 de cette allocation d'environ 980 euros par an, versée par Pôle emploi à près de 50.000 bénéficiaires.NégociationsLa situation n'est donc pas réglée. Laurent Wauquiez a indiqué hier, que « c'est un sujet ouvert à la négociation des partenaires sociaux, notamment dans le cadre de l'assurance chômage. » Le Premier ministre avait, lui, indiqué que ce système pérenne sera mis en place une fois que les partenaires sociaux « auront négocié la nouvelle convention d'assurance chômage ».Le timing s'annonce complexe. Syndicats et patronat pourraient au plus tôt se mettre autour de la table des négociations début novembre. Il leur sera difficile de trouver un accord avant la fin de l'année. Il n'y sont d'ailleurs pas obligés. L'actuelle convention vient en effet à échéance à la fin mars 2011. Et il est toujours possible de la prolonger. I. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.