Christine Albanel, directrice exécutive chargée de la communication, du mécénat et de la stratégie des contenus de France Télécom

 |   |  112  mots
« Parfois on demande beaucoup à l'opérateur historique. On lui demande de ne pas externaliser tous ses personnels, de porter les grands projets d'intérêt général - je pense à la fibre -, de porter les réseaux et en même temps de venir en aide, d'être toujours présent quand on a besoin de financer... Il est normal qu'un grand opérateur joue un rôle citoyen et participe à de nouveaux projets. Mais il y a un stade à ne pas dépasser. Si on prend la TVA sur l'offre ?triple play?, il y a une injustice car la loi de 2007 prévoyait bien que c'était un échange. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :