Miser sur les géants des télécommunications

 |   |  187  mots
Les indices utilisés par les émetteurs de trackers sur le secteur des télécommunications illustrent bien la situation, tant au niveau mondial qu'européen. Quelques acteurs bien connus se partagent en effet ce marché qui couvre à la fois les communications téléphoniques, fixes et mobiles, et Internet. Les firmes américaines AT&Tmp;T et Verizon, le britannique Vodafone et l'espagnol Telefónica représentent à eux seuls 50 % de l'indice mondial MSCI World Telecommunication Services. France Télécome;lécom ne « pèse » quant à lui qu'un peu moins de 4 %. Dans l'indice européen, il représente en revanche environ 10 %, soit autant que Deutsche Telekom, son homologue allemand, mais trois fois moins que Vodafone. Avec Telefónica, les quatre géants européens du secteur comptent pour les deux tiers de chacun des deux indices utilisés. Portefeuilles peu diversifiésA priori, les portefeuilles sont donc peu diversifiés. Ces trackers permettent néanmoins de profiter de la croissance mondiale, puisque tous ces groupes sont implantés à l'international, notamment en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen-Orient, ou encore en Afrique. T. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :