...et le crédit d'impôt développement durable

 |   |  260  mots
Vous allez effectuer des travaux de développement durable dans votre résidence principale ? Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pourrez bénéficier du crédit d'impôt développement durable. En 2009, ce dispositif a été étendu aux bailleurs de logements de plus de deux ans, à condition qu'ils le louent non meublé à titre de résidence principale pendant au moins cinq ans. À noter : dans ce cas, il n'est pas possible de déduire les dépenses d'équipement des revenus fonciers.Le crédit d'impôt concerne des dépenses d'acquisition d'équipements de type matériau d'isolation thermique, régulation de chauffage, production d'énergie, énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique, bois), récupération et traitement des eaux pluviales, et les diagnostics de performance énergétique (sauf si la loi les rend obligatoires). Valable jusqu'au 31 décembre 2012, il permet de déduire de 25 % à 50 % du montant de vos dépenses de vos impôts. Dans la limite de 8.000 euros pour une personne seule et 16.000 euros pour un couple, ce plafond étant majoré de 400 euros par personne à charge. Seul impératif pour en bénéficier : tous ces équipements destinés à rendre votre logement plus écologique devront être fournis et installés par un professionnel, les coûts de main-d'oeuvre ne bénéficiant pas du coup de pouce fiscal. Si vous réalisez vous-même les travaux, vous ne pourrez rien déduire de vos impôts. M. P.Jusqu'au 31 décembre 2012, il permet de déduire de 25 % à 50 % du montant des dépenses de vos impôts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :