« La question du timing est fondamentale »

 |   |  357  mots
Vincent Strauss, gérant chez ComgestPeut-on donner une définition claire des marchés frontières ?Il n'y a pas de définition mais disons que les « vrais » marchés frontières sont les marchés qui ne sont pas inclus dans les grands indices de marchés émergents. Autrement dit, ce sont les moins développés des marchés émergents. Géographiquement, ils se trouvent pour l'essentiel en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale.Y investissez-vous ?Nous y allons, mais le plus souvent au deuxième degré : c'est-à-dire via des entreprises de pays émergents qui sont elles-mêmes présentes dans des marchés frontières. Cela permet d'avoir en portefeuille des sociétés qui ont un coeur défensif avec, à la marge, une exposition sur des marchés plus petits. Nous avons ainsi retenu une société de bière en Turquie, Anadolu Efes, qui est un leader dans son pays et est présente au Kazakhstan, au Turkménistan, au Tadjikistan. Il y a aussi le groupe de téléphonie sud-africain MTN, dont une grande partie des activités est au Nigeria et au Ghana. Ces entreprises ont de bons standards de gouvernance et ont appris à gérer les risques.Des fonds investissant uniquement sur les marchés frontières apparaissent. Les risques ne sont-ils pas très importants ?Ces fonds se développent lorsqu'il y a exploitation d'un thème d'investissement : c'est un phénomène très marketing. Cela entraîne en général un phénomène de bulle. Le principal risque pour un investisseur est donc que les marchés frontières deviennent à la mode. Ensuite, il y a tout ce qui touche à la qualité du management et de la transparence financière. Il faut savoir que plus vous descendez dans l'échelle du développement, plus le risque macroéconomique est important et moins votre statut d'actionnaire minoritaire est susceptible d'être protégé. Enfin, je pense que sur les marchés frontières, encore plus que sur les marchés émergents, la question du timing est fondamentale. Propos recueillis par F. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :