Plus d'un Français sur 4 a des difficultés à compter, selon l'OCDE

 |   |  489  mots
Ce chiffre relativement élevé a de quoi surprendre et pourtant : selon une enquête coordonnées par l\'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) menée dans 24 pays, 28% des Français âgés de 16 à 65 ans ont un faible niveau de compétences dans le domaine des chiffres, alors que la moyenne sur l\'ensemble des pays observés est de 19%.L\'enquête internationale a été réalisée entre 2011 et 2012 afin d\'évaluer les compétences des adultes dans les pays membres de l\'OCDE. Pour représenter les Français, 7.000 personnes ont passé des épreuves d\'évaluation - le plus souvent sur ordinateur - sous l\'égide de la Direction de l\'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du Ministère du Travail.Les Français moins bons que la moyenneIl en ressort que les Français ont obtenu un score moyen de 254 points dans le domaine des chiffres, tandis que la moyenne OCDE était de 269. Ils éprouvent donc plus souvent des difficultés à utiliser, appliquer, interpréter et communiquer des informations et des idées mathématiques.Plus en détails, les auteurs de l\'enquête PIAAC 2012 notent qu\'en France métropolitaine, \"dans le domaine des chiffres, le score moyen des hommes est très supérieur à celui des femmes: 260 points contre 249\" et que \"les personnes âgées de 25 à 34 ans ont davantage de facilité, en moyenne\". L\'écart avec les personnes plus âgées est particulièrement marqué en France métropolitaine.Et toutes nationalités confondues, on observe sans surprise que le niveau de diplôme est discriminant. Ainsi un écart de 78 points ressort entre les personnes n\'ayant pas atteint le niveau CAP ou BEP et celles diplômées de l\'enseignement supérieur.Les Japonais championsLes enquêteurs de la Dares ont également testé les compétences du domaine de l\'écrit, c\'est à dire la capacité à comprendre et utiliser l\'information contenue dans les textes écrits dans divers contextes quotidiens, pour atteindre des objectifs personnels et pour développer des connaissances et des aptitudes.Il en ressort que là aussi, les Français ont un niveau inférieur à la moyenne des pays de l\'Organisation de coopération et de développement économiques. 22% des Français de 16 à 65 ans ont un faible niveau de compétence dans ce domaine, contre 16% en moyenne. Dans ce cas, les capacités des hommes et des femmes sont semblables, mais les jeunes et les plus diplômés obtiennent -sans surprise -de meilleurs scores. Qu\'en est-il des autres pays? Le Japon est le territoire qui obtient le meilleur score: à la fois dans le domaine de l\'écrit (296) et dans celui des chiffres (288). La Finlande et les Pays-Bas obtiennent aussi de bons scores. A contrario, c\'est en Espagne et en Italie que les scores obtenus sont les plus faibles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :