la surabondance de gaz encourage son stockage

Le gaz bon marché ne fait pas que des perdants. Aux États-Unis, où de nombreux forages ont interrompu leur activité cette année, les acteurs disposant de capacités de stockage se frottent les mains. La surabondance du combustible leur permet en effet de réaliser une opération simple, qui consiste à acheter du gaz pour le revendre à trois ou six mois. Les cours des contrats futurs sur le gaz sur le marché à terme sont en effet nettement plus élevés. Le hedge fund Centaurus a même fait de cette idée un business, en créant une société (NGS Energy) qui stocke du gaz dans d'anciennes mines de sel près du golfe du Mexique.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.