Un bon connaisseur de l'international

 |   |  170  mots
« Un Xavier Huillard jeune » : Pierre Berger, X Ponts, 42 ans, répond trait pour trait au portrait-robot qu'avait brossé Jean-François Roverato pour lui succéder. Ce faisant, « JFR » fait à Vinci le coup de pied de l'âne : Antoine Zacharias, l'ex-patron de Vinci, était venu recruter Xavier Huillard chez Eiffage en 1996 ! Membre du comité exécutif de Vinci, Pierre Berger présidait la branche grands projets, le fleuron des entreprises de BTP. Entrepreneur, Pierre Berger avait créé son propre bureau d'études en 1991. À son arrivée en 2004 chez Vinci, « il ne voulait ni secrétaire ni bagnole et envoyait des mails à une heure du matin », raconte un collaborateur, qui salue sa capacité à parler aux compagnons. Ce manager qui dort peu et travaille beaucoup est un bon financier : il avait été chargé d'auditer Entrepose, filiale de Vinci spécialisée dans l'offshore. C'est enfin un fin connaisseur de l'international : il a été notamment aux manettes du projet de Vinci de très grand pont entre le Qatar et Barheïn. S. SA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :