Le patron de Goldman Sachs met en garde contre trop de régul...

Le patron de Goldman Sachs met en garde contre trop de régulationLloyd Blankfein, PDG de la banque américaine, a estimé hier qu'il faut « résister à [la tentation] d'une réaction visant uniquement à nous protéger d'une tempête qui n'arrive que tous les cent ans », tout en avançant diverses pistes pour améliorer le système.Allemagne : risque d'une pénurie de crédit« Le risque d'un début d'une pénurie du crédit est réel », a déclaré hier le ministre fédéral de l'Économie, Karl-Theodor zu Guttenberg. Il a toutefois insisté sur le fait qu'il ne parlait pas d'un « risque généralis頻.Les banques néerlandaises limitent les rémunérations des patronsLes banques néerlandaises, regroupées au sein de l'Association des banques néerlandaises (NVB), ont décidé hier de limiter à un an de salaire les bonus et indemnités de départ des membres de leurs conseils d'administration.Les Pays-Bas ont versé 80 milliards à leurs banques en 2008Le gouvernement néerlandais a dépensé en 2008 80 milliards d'euros pour soutenir les entreprises du secteur financier affectées par la crise, mais cela n'aura pas d'impact sur le déficit public, a annoncé l'Office central des statistiques (CBS) hier.RBS songe à vendre sa filiale de location d'avionsLa banque britannique Royal Bank of Scotland (RBS) envisage de vendre sa filiale de location d'avions, RBS Aviation Capital, dont la valeur est estimée entre 8 et 10 milliards de dollars, selon le « Financial Times », le « Daily Telegraph » et le « Times ». La filiale fait partie des activités non stratégiques. RBS s'est engagé à céder jusqu'à 540 milliards de livres d'actifs d'ici trois à cinq ans.Commerzbank a commencé à rembourser l'État allemand La deuxième banque privée allemande, Commerzbank, a rendu à l'État fédéral 5 des 15 milliards d'euros des garanties qu'il lui avait accordés au plus fort de la crise, a indiqué hier son président Martin Blessing. Il a informé le Fonds fédéral d'aide au secteur bancaire (Soffin) de son intention de restituer 5 milliards supplémentaires. Par ailleurs, s'agissant de l'injection de 10 milliards d'euros de fonds publics en échange de 25 % du capital, le patron de la banque a précisé qu'il entendait racheter cette participation d'ici à 2012 au plus tard.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.