CALENDRIER CHARGé pour le chef du gouvernement

 |   |  144  mots
Après la réforme du système financier et la mise en place de la rigueur, Zapatero a pu cocher jeudi la case « Réforme du Travail » dans son agenda 2010. Reste que les mois à venir ne vont pas être de tout repos pour le dirigeant socialiste, qui vit l'année la plus délicate de son mandat. Il devra d'abord affronter, le 29 septembre, la première grève générale depuis le mandat de son prédecesseur José Maria Aznar. Il faudra ensuite faire voter le budget 2011 avec l'appui des nationalistes basques, ce qui n'ira pas sans concessions à leur égard. Un remaniement ministériel pourrait même avoir lieu en octobre. Suivront les élections catalanes, où le parti socialiste part perdant. Enfin, il a promis de présenter sa réforme des retraites avant la fin de cette année. G. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :