Bruce JonesExpert en sécurité inter- nationale auprès de la ...

 |   |  367  mots
Bruce JonesExpert en sécurité inter- nationale auprès de la Brookings InstitutionBarack Obama méritait-il déjà de recevoir le prix Nobel de la paix ? Il est fondamental de comprendre la signification de cette décision : Barack Obama, de par ses efforts diplomatiques, a restauré le prestige des États-Unis à travers le monde. Ce prix récompense une diplomatie qui privilégie le dia- logue, que ce soit avec les alliés traditionnels des États-Unis ou avec le monde musulman. Je comprends que certains responsables politiques à travers la planète jugent cette décision prématurée au bout de neuf mois passés à la Maison-Blanche. Mais il ne faut pas oublier les progrès réalisés en moins d'un an. La perception des États-Unis à travers le monde a totalement changé, ce qui renforce considérablement le dialogue multilatéral.La politique étrangère américaine a-t-elle radicalement changé ? Pas fondamentalement, mais sur certains dossiers, le changement est patent. L'approche de Washington vis-à-vis des institutions internationales, de la prolifération nucléaire et du climat, même si les projets de loi soutenus par l'Administration restent bloqués au Congrès, n'est plus la même que sous George W. Bush. Le dialogue avec la Russie sur le nucléaire s'est détendu, ce qui, in fine, pourrait aider les pays occidentaux à traiter le délicat dossier nucléaire iranien.L'attribution du prix Nobel peut-il aider Barack Obama dans ses objectifs ? Pas sur un dossier spécifique, en tout cas pas sur le court terme, mais dans l'ensemble, cela ne devrait pas le desservir. Les alliés des États-Unis, notamment en Europe, auront encore plus à c?ur de soutenir les efforts du président en faveur de la paix dans le monde. Barack Obama est souvent critiqué du fait que le processus de paix israélo-palestinien piétine. Pour ma part, je me félicite que son Administration s'y soit attelée dès sa prise de fonction. Si, d'ici deux à trois ans, ce processus s'avère fructueux, ce sera grâce à cet engagement précoce ». Propos recueillis par é. C., à New York Ce prix récompense la prédilection d'Obama pour le dialogue. »flashinterviewBruce Jone

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :