"Il n'y a pas de ministère intouchable", prévient Cahuzac en recherche d'économies

 |   |  286  mots
Objectif : trouver 5 milliards d’euros. N’importe où. \"Tous les crédits sont potentiellement visés (...). Il n\'y a pas de ministère intouchable\", a prévenu le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, dans un entretien au Journal du Dimanche.Vendredi, la lettre de cadrage de Matignon aux ministères pour le budget 2014 prévoyait ce montant d’économies supplémentaires. \"Les ministères de l\'Education nationale, de la Police et de la Gendarmerie sont exemptés d\'efforts sur leurs effectifs\", a déclaré Jérôme Cahuzac.\"Le détail (des économies, ndlr) sera négocié avec chaque membre du gouvernement\", a-t-il ajouté. Certains face-à-face promettent d\'être rudes, certains ministres, comme celle de l\'Environnement, Delphine Batho, ou du Logement, Cécile Duflot, ont déjà manifesté leurs réticences. \"Le sérieux budgétaire est une composante de notre politique économique, décidée par le gouvernement\", a indiqué le ministre.\"Pas d\'efforts nouveaux aux Français\"\"Cela peut être douloureux mais c\'est nécessaire. Nous pouvons agir avec discernement\", poursuit Jérôme Cahuzac. \"Sans cet effort, notre pays perdrait le contrôle de ses finances. Il n\'aurait plus les moyens d\'investir pour sortir de la crise.\"Pour cette année, \"compte tenu de la faiblesse de la conjoncture actuelle, il n\'est pas question de demander d\'efforts nouveaux aux Français\", dit Jérôme Cahuzac.Interrogé sur la nécessité de trouver six milliards d\'euros pour maintenir les dépenses de l\'Etat au même niveau en 2014, M. Cahuzac a affirmé qu\'\"aucune décision n\'est prise sur le détail\" pour les obtenir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :