Nissan accélère aux États-Unis

 |   |  367  mots
Nissan a de fortes ambitions en Amérique du Nord. Après avoir accru de 18 % ses ventes aux États-Unis l'an dernier à 908.570 unités, la firme nippone « table sur une nouvelle progression supérieure à celle du marché en 2011 », affirme à « La Tribune » le président de Nissan pour la zone Amérique, Carlos Tavares. Le partenaire de Renault, qui a atteint une pénétration de 7,8 % en 2010, « compte dépasser les 10 % dans les trois à cinq ans, soit 1,5 million d'unités environ ».Pour cela, le constructeur nippon compte investir « 900 millions de dollars [700 millions d'euros] au Mexique sur la période 2009-2014, notamment pour accroître le potentiel. Nous y avons produit 350.000 véhicules en 2009, 540.000 en 2010 et tablons sur 640.000 cette année. Et nous monterons à 700.000 ensuite ». À la clé, la mise en fabrication, en particulier, de la nouvelle gamme de petits véhicules à bas coûts, qui démarrera au premier trimestre.Nissan compte aussi monter en cadence dans ses usines américaines de Smyrna (Tenessee) et Canton (Mississippi), « où on pourra friser le million d'unités annuelles ». Nissan va fabriquer ainsi la nouvelle Leaf électrique dans le Tennessee à la fin 2012, ainsi que les batteries. Ce véhicule révolutionnaire, qui provient aujourd'hui du Japon, a été livré le 11 décembre 2010 au premier client américain particulier... « un Français ayant fait ses études à Toulouse et travaillant dans la Silicon Valley » ! Ce modèle « zéro émission » a déjà recueilli « 20.000 réservations. 80 % des personnes intéressées ne sont pas des clients Nissan. Beaucoup ont des Toyota Prius hybrides ». Ce véhicule bénéficie aux États-Unis d'énormes « subventions [7.500 euros d'aide fédérale et en plus 5.000 euros d'aide d'État en Californie et en Georgie] ». Ce qui met le véhicule à19.500 dollars (14.000 euros) ». Moitié moins cher qu'en France !S'il parie sur les petits véhicules économiques et les modèles électriques, Nissan ne délaisse pas les « trucks » Il commercialise ce mois-ci un nouveau gros véhicule utilitaire, le NV fabriqué dans le Mississippi. Les « trucks », très rentables, ont représenté le tiers des ventes de Nissan l'an passé, avec une forte progression. L'énorme 4×4 Armada n'a-t-il pas doublé ses volumes en 2010 aux États-Unis ? A.-G. V., à Detroit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :