En France, la taxe rapportera 360 millions d'euros

 |   |  152  mots
La taxe sur les bonus rapportera 360 millions d'euros à l'État, selon la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, dans un entretien au « Figaro » mardi. La taxe de 50 % concernera les bonus supérieurs à 27.500 euros touchés au titre de l'année 2009. Les rémunérations versées en actions et sur plusieurs années seront prises en compte, ce que conteste la Fédération bancaire française. 270 millions d'euros seront versés au fonds de garantie des dépôts afin de relever son plafond de 70.000 euros à 100.000 euros. Le solde de 90 millions d'euros renflouera les caisses de l'État. La taxe ne concernera que 2.500 personnes. Christine Lagarde s'est félicitée de la baisse de 16% des bonus par rapport à 2007, année la plus prolifique, et alors que 2009 a été une année record pour beaucoup de banques. L'instauration de cette taxe, en France comme en Grande-Bretagne, devrait pousser les banques à les abaisser.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :