Revue de presse

 |   |  350  mots
LE QUOTIDIEN DU PEUPLE (CHINE) : Air China amÉliore ses services pour réduire son retard sur CathayAir China Ltd, le plus grand transporteur aérien chinois, travaille sur plus de cent améliorations de ses services, alors qu'il est en concurrence avec Cathay Pacific Airways Ltd (compagnie aérienne de Hong Kong) et Delta Air Lines Inc (compagnie aérienne américaine) sur ses dessertes internationales. Parmi les services visés figurent la restauration, le confort des sièges, les distractions en vol, les activités des centres d'appel, la maintenance et le nettoyage. Les projets d'Air China pourraient l'aider à faire davantage de ventes sur le marché du transport aérien international de la Chine, dont le régulateur de l'industrie pense qu'il devrait dépasser 50 millions de passagers par an d'ici 2015. THE ECONOMIC TIMES (INDE) : Mahindra Satyam va élargir sa présence en Afrique du SudL'entreprise indienne Mahindra Satyam, spécialisée en technologie de l'information, va élargir sa présence en Afrique du Sud. Le PDG de Mahindra Satyam, CP Gurnani, souhaite développer les bureaux déjà existants au Cap et à Johannesburg, et à avoir plus de salariés sur place. La Coupe du Monde 2010 a joué un grand rôle dans cette décision, puisqu'elle a montré la capacité du groupe à gérer les besoins en technologie de l'information pour un évènement sportif de grande ampleur.EL NACIONAL (VENEZUELA) : Investissements en vue pour sécuriser le secteur électrique au Venezuela La Corporación Andina de Fomento (organisme financier chargé du développement de la région andine) va investir 500 millions de dollars pour améliorer le système électrique Vénézuélien. L'accord a été signé vendredi dernier entre le directeur de la CAF, le ministre de l'Énergie électrique vénézuelien, Ali Rodriguez, et le chef de l'Office national du crédit public. Les fonds oeuvreront à l'amélioration de la sécurité du système. Très présente en Amérique latine, la CAF a investi quelque 3 milliards de dollars pour la protection des infrastructures ces cinq dernières années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :